Conférence Gesticulée « Militantisme mon amour » le 13 Mai à 21h

Classé dans : Actualités | 0

Conférence Gesticulée de Corinne Lepage

La conférence gesticulée de Corinne Lepage s’intitule « Militantisme mon amour  C’est de l’intérieur qu’on peut changer les choses ». Soit, puisqu’il fallait s’y frotter, elle allait s’y coller. Alors, elle a adhéré : au travail, au parti, au syndicat. Elle s’est tout coltinée pour lutter de l’intérieur, a même fini par racoler et s’est retrouvée engluée. Rien n’a changé. Ses mots n’étaient pas les leurs et c’est son corps qui le lui a dit.

C’est en se décollant, qu’elle a enfin pu militer. Militantisme mon amour raconte une quête douloureuse de l’action militante aux prises avec les stratégies du pouvoir et les formes dévoyées de la démocratie.

conférence

Ce sont plusieurs fils (chauds et froids !) qui s’entremêlent dans cette conférence qui aborde les dominations,
la place des femmes en politique, la démocratie (sous toutes ces formes), la transmission familiale, la quête
du grand soir, la lutte des classes, la convergence des luttes, le travail, le néo management, le burn out….et le
Collage !
C’est un état des lieux critique et subjectif du militantisme partisan et syndical qui propose un atterrissage
politique ouvert aux nouvelles formes de luttes (activismes et citoyennes)
C’est un parcours personnel au sein du Parti Socialiste qui fait écho aux luttes internes des primaires engagées
pour les présidentielles de 2017.
C’est un travail de 8 mois accompagné par la scop le Contrepied et la scop l’Engrenage.

C’est quoi une conférence gesticulée ?

.C’est une forme scénique mélangeant du savoir sur un sujet, les histoires de vie du (de la) conférencier(ère)
gesticulant(e) par rapport à ce sujet, de l’humour de l’auto-dérision et un atterrissage politique (ce que l’on
peut faire pour agir sur le sujet).
.C’est la confrontation des savoirs froids universitaires et des savoirs chauds issus de notre expérience. De
cette confrontation résulte une critique politique du système capitaliste et réactionnaire.
.C’est l’incarnation par le conférencier(ère) de ces savoirs qu’il(elle) illustre par des anecdotes de sa vie (d’où
la gesticulation !). Ces anecdotes mettent en lumière le parcours de conscientisation du conférencier(ère).
.C’est la reconnaissance de la légitimité du récit de vie en tant que savoir au service du bien commun.
.C’est un outil politique issu de l’éducation populaire crée par Frank Lepage dans le cadre de la scop Le Pavé
et aujourd’hui transmis par 5 scop d’éducation populaire en France (le Contrepied, l’Engrenage, L’Orage, Vent
Debout, l’Ardeur).

Qui je suis ? D’où je parle ?

Fière de mes origines ouvrières, je me découvre marxiste révolutionnaire à 12 ans !
Je prépare un mémoire de philosophie au début des années 2000 qui brûlera dans la maison de mon directeur
de mémoire !
Je m’engage à 25 ans au PS puis devient adjointe au tourisme et à la culture dans ma ville natale, comme une
évidence familiale (ou presque!).
J’ai travaillé 9 ans dans une Communauté de Communes en milieu rural dans laquelle je me syndique et
devient représentante du personnel pour la CGT, j’expérimente alors le dialogue social, une épreuve !
Je m’émancipe grâce à l’éducation populaire (et l’amour !) et m’engage dans la construction d’une conférence
gesticulée. Je travaille aujourd’hui ponctuellement pour une scop d’éducation populaire.

Print Friendly, PDF & Email
Share

Laissez un commentaire