Chocolat Billy le 25 Avril à 21h au Tremargad Kafe

Classé dans : Actualités | 0

Chocolat Billy

Nous sommes plus que ravies d’accueillir Chocolat Billy au Tremargad Kafe!!

Après un premier concert aux côtés d’Eugène Chadbourne en 2002 et une tournée à 7, le groupe s’est finalement « stabilisé » à quatre, initialement Ian Saboya et Mehdi Beneitez aux guitares, Armelle Marcadé à la basse et Jonathan Burgun à la batterie.

Stabilisé est à mettre entre guillemets car assez rapidement les instruments sont passé de mains en mains, un synthétiseur jouant des coudes pour finalement s’imposer, la batterie finissant parfois démantibulée au sol, les voix susurrées ou hurlées, la basse arrondie comme un vieux galet de rivière et les guitares acidifiées à la distortion russe.

Le résultat, en écho à ce jeu de chaises musicales, est à la croisée de plusieurs chemins sonores sans jamais vraiment coller à un style prépondérant ou clairement défini. Plutôt une forme hybride, tour à tour free-rock enjoué et dansant, pop expérimentale, world bruitiste, les instruments continuant de s’échanger allègrement entre musiciens.

Composés de façon collective et le plus démocratiquement possible, les morceaux de Chocolat Billy , bien qu’écrits, font la part belle à l’improvisation et l’élasticité, prenant toute leur ampleur lors des concerts que le groupe a donné en quantité respectable (pas loin de 300) dans tous recoins de France, de Belgique, de Hollande…

Au fil des années les compositions ont été archivées sur trois albums, tous sortis en vinyle et/ou cd sur le label Les Potagers Natures : « Mon père est ma mère » (2005), « Attraper N’anoun » (2007), « Jacques et ses diverses compagnes » (2012), augmentés d’un live, « C’est quoi la première note ? » (2006). Un quatrième album (sortie début 2018) est en cours de mixage, il sortira, à la différence des précédents, sur le label nantais Kythibong et le label bordelais les Potagers Natures.

chocolat billy

https://www.youtube.com/watch

https://www.youtube.com/watch?v=6QdKlBs7pN0

https://chocolatbilly.bandcamp.com/

  » La musique, oui, parfois… Nous mène dans de bizarres contrées. Du genre où par ailleurs nous ne voudrions pas mettre les pieds, que nous ne rêverions pas – même nos pires nuits de mauvais rêves – de fréquenter… Que nous n’envisagerions jamais, autrement, sans un frisson – pas forcément de plaisir, d’excitation. Des places qu’autrement nous aurions fuit. Ou simplement : que nous n’aurions pas pensé à découvrir… Là, nous restons, pourtant, avançons, nous enfonçons. Nous entrons… La musique de Chocolat Billy procède, use de cette sorte d’égarement. Elle opère cette espèce de miracle que d’aucuns décréteront « mineur » – parce qu’il est simple, finalement pragmatique, pas magnifiant, contraire peut-être, même, d’une transcendance, ignorant ou négligeant une telle visée. Ciel inconnu que le jeu du groupe – soudain, ponctuellement, en des places inattendues de la surface, de ce corps-ci – piquète d’indices pourtant familiers, en myriades ou points isolés, en rais qui découpent une forme ou filent une vitesse (de défilement, de transformation, de résurgences)….
Print Friendly, PDF & Email
Share

Laissez un commentaire